Critères de choix de la saveur de son e-liquide

Critères de choix de la saveur de son e-liquide

Fautes d’informations, ils existent encore des personnes qui pensent que la cigarette électronique est la même chose que la cigarette traditionnelle mais avec plus de style ! Il n’en est rien. C’est une alternative qui présente une solution très efficace à ceux qui veulent faire l’effort de quitter la cigarette classique. Peut-être que vous vous êtes intéressé à ce produit mais que vous manquez d’informations et vous ne savez pas par où commencer. Justement, dans cet article, nous parlerons des composants du e liquide, comment faire sa propre composition et comment bien choisir une saveur.

A quoi sert un e-liquide au juste ?

Un e-liquide est un mélange de plusieurs liquides qui vont être utilisés dans une cigarette électronique. La composition du e-liquide contient généralement du propylène-glycol, du liquide saveur ou arômes, et de la nicotine. Les consommateurs de ce produit sont surtout des fumeurs qui veulent arrêter le tabac. La technique consiste à libérer petit à petit le fumeur de sa dépendance. On commence par utiliser un liquide tabac avec un taux élevé de nicotine, puis on réduit progressivement la dose jusqu’à ce que la cigarette électrique devienne quelque chose de totalement différent de la cigarette classique. Il faut savoir que beaucoup des idées reçues concernant la nicotine sont fausses. Par exemple, vous seriez probablement étonné de savoir que la nicotine n’est pas dangereuse pour la santé si elle est consommée dans les bons dosages et sans combustion, sauf peut-être pour une femme enceinte.  Pour une personne en route pour quitter le tabac, le plus important c’est de ressentir le « hit » lorsqu’il inhale le produit. Il s’agit de cette sensation de gratouillis dans la gorge pendant l’inhalation de la nicotine. Si la dose dans le liquide est trop faible, la sensation sera aussi faible et les symptômes de dépendance apparaîtront chez l’ex-fumeur, le processus ne marchera pas. Et si la dose est trop élevée, la personne risque d’avoir une irritation de la gorge. La plus grande particularité de la cigarette électrique est sans doute le fait qu’elle s’utilise avec des arômes. On peut même utiliser des arômes alimentaires. Si vous voulez approfondir, cliquez ici pour plus d’infos.

Comment fabriquer son e-liquide ?

Sachez que faire son e liquide soi-même a un nom. Cela s’appelle le DYI. Ce sera vous-même qui allez composer votre mélange, faire la manipulation des arômes que vous avez choisi vous-même, choisir votre propre dosage de nicotine. Vous l’aurez compris, il s’agit de satisfaire vos attentes précises. Le plus grand avantage du DYI est la possibilité de faire des économies, surtout lorsque le vapoteur (celui qui en fume) en use beaucoup. Alors, de quoi a-t-on besoin pour le « DIY e liquide » ? Le premier ingrédient s’appelle la « base ». C’est une substance neutre (sans goût). Elle est composée de propylène-glycol (PG) et de glycérine végétale (VG). Vous êtes libre de définir le ratio PG-VG selon le rendu que vous voulez obtenir. Le PG est responsable de la restitution des saveurs et le VG aide à la production de vapeur. Si vous voulez vous simplifiez les choses au début, faite du 50-50. Puis, il y a la nicotine (de nos jours, elle est vendue séparément) qu’on trouve souvent dans des flacons de 10 ml. Il existe des flacons avec 20 mg de nicotine par 10 ml et d’autres de 20 mg par 10 ml. Et enfin, l’ingrédient qui donne de la saveur à la cigarette électronique, c’est l’arôme. Il peut être naturelle (souvent à base de fruit) ou artificielle. Las variétés de saveurs sont innombrables. Vous pourrez aussi trouver quelques personnes qui mettent des « additifs » dans leurs compositions. Ce n’est pas obligatoire. Cela sert uniquement à marquer certains goûts (sucré, acidulé, vanille, etc…). Passons maintenant aux accessoires. Vous aurez besoins d’un flacon vide et d’une seringue graduée. Votre base doit représenter 80 à 90% du mélange, les arômes feront 5 à 20% (le fabricant recommande toujours un dosage adéquat sur l’étiquette de l’arôme). La dose de nicotine dépendra de votre taux de PG-VG. Veillez à ce qu’elle s’homogénéise avec. Les additifs sont de l’ordre de 1%. Ce sont des directives générales que nous donnons ici. Ce sera à vous de les modifier selon vos goûts et selon les effets que vous voulez obtenir.

Comment choisir la saveur de son e-liquide ?

L’arôme le plus populaire est celui qui a le « goût tabac ». C’est facilement compréhensible, vu que la plupart des usagers de ce genre de produit son des ex-fumeurs en pleine cure. Cela facilite la transition. C’est pourquoi, cette saveur est recommandée aux ex-fumeurs débutants. Si vous êtes du genre à aimer a touche enfantine (cela peut aider psychologiquement à modifier votre perception du tabac), vous pouvez choisir la classe des saveurs « Gourmandes ». Ce sont les goûts bonbons, caramel, réglisse, friandises, chocolats, etc… Si vous recherchez plus la fraîcheur, ce sont les arômes naturels à base de fruit et de plantes qui vous conviendront le mieux.