E-liquide au cannabis : Que dit la loi ?

E-liquide au cannabis : Que dit la loi ?

La légalité du E liquide au cannabis est une préoccupation d’actualité chez les citoyens et plus singulièrement chez les vapoteurs. D’entrée de jeu, il est important de lever toute ambigüité en mettant en exergue la différence importante qu’il y a entre l’E liquide goût cannabis et un joint électronique. Cet E liquide contient essentiellement du cannabidiol (CBD), molécule qui ne se trouve que dans le cannabis, mais qui n’a aucune action euphorisante.

L’E liquide au cannabis est légale ?

De nos jours, il est de plus en plus fréquent de rencontrer des e-liquides contenant du CBD, communément appelé E liquide au cannabis . Cette substance n’est pas psychoactive et c’est là que se situe toute la dissimilitude entre elle et d’autres substances psychotropes comme le tétrahydrocannabinol (THC). Dans l’état actuel des choses, l’E liquide goût cannabis est légal parce qu’il ne contient que du cannabidiol, qui n’est pas une solution prohibée. Aujourd’hui encore, ce qui est interdit en France, c’est cultiver le cannabis et le promouvoir.

En outre, Il est également défendu de faire la publicité du CBD et de consommer des produits contenant plus de 0,20% de tétrahydrocannabinol (THC). Toutefois, quel que soit son taux, la présence de THC dans les produits finis demeure formellement interdite, ce qui explique que l’E liquide au cannabis n’en contienne pas du tout. Il est donc recommandé aux consommateurs de faire preuve de vigilance accrue quant aux choix de leur fournisseurs d’E liquide. De plus, il est interdit de recommander la consommation du CBD à des fins médicales et le présenter ainsi comme du cannabis thérapeutique.

Quel est l’intérêt à vapoter l’E liquide goût cannabis ?

E-liquide au cannabisLe cannabidiol contenu dans certains E liquides a sur le corps humain une action relaxante et assure bien-être, sans générer de changement sur le plan mental. Autrement dit, toute personne stressée ou anxieuse peut, si elle le désire, recourir à la cigarette électronique avec l’E liquide au cannabis. Cette molécule ne permet pas non plus à l’individu d’être déconnecté de la réalité. De plus, l’inhalation de ce type de E liquide permet une biodisponibilité plus importante que son absorption. Car, lorsqu’on aspire une molécule, le corps n’ingère pas tout : une partie est détériorée avant la consommation et l’autre est exhalée dans l’air.

En effet, la biodisponibilité est le rapport de la molécule absorbée par le corps en lien à la quantité totale de la molécule consommée. Pour le cannabidiol contenu dans l’E liquide au cannabis, la biodisponibilité est d’environ 20 % par inhalation et 8 % en ingestion. L’inhalation favorise donc une transmission plus véloce des signaux sensoriels au système nerveux. De surcroît, cette molécule joue un rôle déterminant dans le sentiment de satisfaction et de récompense et n’a pas de conséquences psychotropes. Il apporte des aides au quotidien lors de crises d’angoisse ou par ses propriétés antalgiques légères.

Par ailleurs, il faut préciser qu’il peut arriver de remarquer des risques d’indolence et de vertiges chez certaines personnes qui ne sont pas habituées au E liquide au cannabis. Il est également important de préciser que ce type de E liquide ne saurait en aucun cas se substituer aux médicaments prescrits par un professionnel de santé bien que le cannabidiol entre dans la composition de certains traitements. Ainsi, même en présence des malaises sus énoncés, il revient uniquement à un professionnel de la santé de déterminer si une personne peut vapoter ou non du E liquide goût cannabis. Bref, il est important de différencier un usage médical d’un usage plutôt récréatif qui agit sur le bien-être général de la personne, quelles que soient ses habitudes de consommations antérieures.