Quels sont les effets de la e-cigarette sur la santé ?

Quels sont les effets de la e-cigarette sur la santé ?

La cigarette électronique procure beaucoup de plaisirs à ses adeptes. À chaque fois, elle permet de découvrir de nouvelles saveurs, de pouvoir tester de nouveaux appareils, et de nouveaux accessoires pour plus de satisfaction. Découvrez les effets de la e-cigarette sur la santé ?

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

La cigarette électronique est un appareil apparue dans les années 2000 qui ressemble à une cigarette et délivre une vapeur aromatisée avec ou sans nicotine au fumeur. Ainsi, elle permet à beaucoup de fumeurs de pouvoir se sevrer du tabac. En effet, la dose de nicotine est plus faible, mais vapoter la cigarette électronique va permettre aux fumeurs qui ont du mal à se débarrasser de leurs habitudes de pouvoir se sevrer lentement. Son utilisation est toutefois fortement controversée. De plus, même si la cigarette électronique ne contient pas forcément du tabac, elle contient des substances toxiques mais en quantité moindre et dont les effets sur la santé sont méconnus pour le moment. Bien qu’il en existe plusieurs sortes, le principe reste le même, c’est de produire, sous forme d’aérosol, la fumée du tabac. Pour la faire marcher, la technique la plus courante utilisée consiste à chauffer l’e-liquide grâce à la résistance qui s’y trouve. Le liquide va alors vaporiser et va produire un aérosol qui pourra par la suite être inhalée. La fumée des cigarettes électroniques est très peu odorante et s’évapore rapidement contrairement à celle d’une cigarette classique. Plusieurs sites font des sensibilisations face à son utilisation. Il y a par exemple le petit vapoteur qui vous accompagne dans votre achat de cigarette électronique tout en vous sensibilisant.

Bienfaits de l’e-cigarette sur la santé

La cigarette électronique ne présente pas les mêmes effets sur la santé qu’une cigarette classique. En effet, le tabagisme augmente les risques cardiovasculaires comme l’infarctus, l’athérosclérose et peut réduire de plus de dix ans l’espérance de vie. Pour le cœur, le risque d’infarctus est multiplié par trois chez l’homme et par six chez la femme. Par contre, ces risques sont réduits considérablement lors du vapotage ou utilisation des substituts nicotiniques car il n’y a pas de combustion, donc plus de monoxyde de carbone. Ce dernier va en effet replacer l’oxygène du sang et favorise le dépôt de cholestérol dans les artères. Ces effets sont en revanche inexistants en utilisant une cigarette électronique. Et comme les fumeurs l’utilisent souvent pour arrêter la cigarette à tabac, les risques de maladies cardiaques sont alors moindre. De plus, beaucoup de vapoteurs témoignent aussi des bénéfices de l’e-cigarette sur les poumons. Il permet, par exemple, de réduire la toux, de réduire l’expectoration, d’améliorer la capacité respiratoire et la respiration. Ces bénéfices sont liés surtout à la réduction ou à l’arrêt de la consommation du tabac.

Risques et dangers pour la santé

L’e-cigarette est assez controversée dû à la méconnaissance des dangers provoqués par le potage. Ils existent pourtant mais sur le long terme. Il existe des corrélations qui apparaissent entre la cigarette électronique et les toux chroniques, la bronchite chronique, la respiration sifflante, etc. Pour un fumeur qui est passé la e-cigarette, les études sur les bénéfices attendus sont contradictoires sur la cessation de la cigarette. De plus, fumer de la e-cigarette pourrait également causer plusieurs lésions aiguës au niveau des petites voies respiratoires, des maladies alvéolaires, des pneumopathies d’hypersensibilité et affecter aussi le processus de phagocytose pour certaines cellules immunitaires. Des études in vitro et animales révèlent une augmentation du stress oxydant, de l’inflammation, une altération de l’ADN et de l’autophagie au niveau des cellules du poumon. Même si l’utilisation de la cigarette électronique peut s’avérer moins nocive que l’utilisation d’une cigarette classique, elles ont des effets respectifs sur la santé. Il faut donc, dans la limite du possible essayer de s’en passer de l’une comme pour l’autre. Les sites comme le petit vapoteur font souvent des sensibilisations dans des sites d’informations en ligne comme La Tribune.